LIFESTYLE

On est allé voir Bun Hay Mean

C'est qui? Bun Hay Mean c'est le chinois marrant taillé dans un tibia de cigogne,  complètement déjanté (ils sont plusieurs dans sa tête) et aux cheveux longs. Il se produit actuellement au théâtre Apollo.

Au menu; humour noir, voir même trash, autodérision, stéréotypes communautaires, racisme, religion, homophobie, sexe. Il laisse beaucoup de place à l'impro qu'il utilise comme une arme redoutable grâce à son incroyable sens de la répartie et se sert en définitive de l'humour pour s'exprimer et faire passer des messages sur la liberté, la tolérance, un peu à la Jamel comedy Club (d'ailleurs il en vient).

On en pense quoi? Plein d'énergie, Bun Hay Mean est vraiment très drôle, original et déjanté. On aime son humour trash et son autodérision.

Petit bémol néanmoins; le débit! Il parle à une vitesse grand V et n'articule pas assez. Il ne laisse pas non plus le temps au public de rire, enchainant les vannes sans se poser. Du coup nos propres rires couvrent ce qu'il dit et on a du mal à tout comprendre. D’autant plus qu'il parle beaucoup en verlan et fait pas mal de références à Dragon Ball Z, donc si on ne connait pas, ça complique la compréhension. Pour le côté Jamel Comedy Club; on aime ou on n'aime pas...

A voir ou pas? Absolument! Pour vous changer les idées / vous divertir / rire tout simplement! (Sur Billet Reduc, il remporte un franc succès) et parce qu'il sera certainement très connu plus tard et donc moins accessible. Il fait encore des photos avec le public après son show donc profitez-en.

Pour ceux qui l'ont déjà vu, n'hésitez pas à le revoir, ses vannes évoluent et c'est toujours aussi drôle.

 

« Pour vous les occidentaux, tout ce qui est bridé est chinois ! Il faut remettre les choses à leur place : il y a plus d'Asiat que de vous ! Je suis pas bridé : vous avez les yeux ronds ! ».

 

"Pour nous la SPA, c'est la Soupe populaire asiatique !"

 

"les Parisiens sont des connards et les banlieusards des fils de pute en jogging"



On est allé voir l'exposition sur Martin Scorsese

Du 14 octobre au 14 février 2016 la cinémathèque de Paris accueille l'exposition sur l'un des plus grands réalisateurs de notre génération: Martin Scorsese. S'appuyant sur la collection privée de Scorsese lui-même mais aussi de Robert De Niro et Paul Schrader, l'expo offre des documents rares, des archives privées comme des photographies de famille, des objets fétiches mais aussi des extraits de films, des storyboards, des costumes ("Gangs of New York", "Aviator") et même une table immense sur laquelle est imprimée la map de New York avec plusieurs extraits de films qui permettent de savoir où se situent exactement les scènes filmées dans la ville. L'expo nous permet de découvrir la manière de travailler de Scorsese et d'analyser les héros de ses films puis d'apprécier par ailleurs sa cinéphilie.

Agréable moment à passer donc et enrichissant. Ca manque néanmoins cruellement d'infos sur les "Infiltrés" et sur "Le Loup de Wall Street" (malgré l'affiche de l'expo) ce que j'ai regretté mais "Taxi Driver" est à l'honneur tout comme les "Affranchis" donc on pardonne.

L'expo remporte actuellement un franc succès donc je vous conseille d'y aller en semaine pour éviter le monde.

 

Pour info, j'ai pris ma place sur internet en accès réservé (de 11h à 13h) pour 9 euros seulement.


Commentaires : 0